Pas encore inscrit ? | Passe oublié

ABOMEY

28/02/2004 | Abomey | 0 commentaire |

ABOMEY

08h45: Deux têtes de déterrées se pointent au petit déjeuner.... J'ai même du mal à manger!
Je sens que ce voyage sera le meilleur régime de ma vie!! ( cela s'avèrera exact avec moins 7kilos au retour si je me souviens bien Langue tirée....)

Une douche bien fraîche plus tard, Edou, le gardien de nuit, nous emmène toutes les deux sur sa moto et négocie ensuite pour nous un taxi pour ABOMEY à 1300 CFA.


Il s'agit d'un minibus, on monte toutes les deux devant. Sur le chemin on s'arrête pour prendre des gens qui s'entassent au fur et à mesure derrière nous. Ils doivent être 15 au moins mais nous nous sommes confortables, je les soupçonne même de nous préserver gentiment car eux se seraient casés à trois ou quatre sur notre petite banquette.

Claire profite du trajet pour rattraper le manque de sommeil de la nuit, moi je profite du paysage car je suis côté fenêtre et il s'agit de notre première sortie de Cotonou depuis notre arrivée.

Plus on s'approche d'Abomey, plus les terres sont rouges, les cases sont en terre avec des toits en feuilles de palmiers, le bus va trop vite pour prendre des photos ( à savoir que je suis équipée de pauvres petits appareils jetables d'où le peu de photos ramenées)

Plus de deux heures plus tard,nous traversons Bohicon et son marché de fruits et légumes, 9km plus tard, Abomey nous ouvre les bras.

Je me rend alors compte que j'ai le bras droit, côté fenêtre, complètement brûlé au troisième degré, j'ai oublié de mettre de la crème, erreur fatale. Criant


Nous avons soif et faim mais décidons de visiter d'abord le palais des rois et le centre des artisans : nouvelle erreur, débutantes globe-trotteuses que nous sommes!!!
Nous sommes en plein soleil et très vite nous luttons pour suivre les explications de notre guide. Les photos sont interdites, on en prend deux à la sauvette et quand la visite se termine on file se restaurer.

Nous n'avons même pas profité du formidable marché artisanal car nous n'avions pas la force de négocier quoique ce soit mais les toiles y étaient magnifiques.

Bref, arrivées au maquis, nous avons pris du riz et des légumes, plat super épicé mais je commence à m'habituer. Le cocktail bien frais tombe a pic et finir de me requinquer.

Terrassées par la fatigue et cette chaleur étouffante, (il semble faire plus de 50 degrés), nous décidons de rentrer après avoir acheter de l'eau et du pain.

Le retour se fait en taxi brousse, à 10 dans une voiture ( si si c'est possible, ils vous montreront Déçu ). D'ailleurs, je dis voiture mais je m'emballe car elle n'en a que le nom et pas l'allure :  on s'est même fait arrêter par la police, un billet plus tard nous étions réparties, ouf. Décidément, j'adore ce pays, tout cela m'éclate au plus haut point, je sors enfin de mon quotidien et de mon confort et je sens que ca va me mettre un grand coup de pied aux fesses et c'est tant mieux!


A l'arrivée, nous sommes poisseuses de sueur et de poussière, on a du jouer la place dans la douche à Pierre/papier/ciseaux. J'ai perdu.... la poisse.

Un bon plat de spaghettis bolo et à 20h au lit!!!!

Bilan de cette première visite: top mais épuisant, il faut vraiment qu'on s'organise mieux vis à vis de cette chaleur.





Le lendemain, journée détente et farniente au rythme africain.
Nous sommes allées a l'Eldorado pour profiter de la piscine et ses transats. On a aussi accès a la plage mais on se méfie de la barre et ne nous baignions que dans la piscine.
Nous avons bien évidemment cramées avant de nous rendre compte que notre crème de solaire était une indice 8, ah la jeunesse....

Bilan de la journée, reposée mais les pieds écrevisses qui me font un mal de chien, comme quoi s'exposer entre 11h et 15h par 60 degrés c'est très efficace :-)

Petites emplettes au marche artisanal ou je négocie ferme mes batiks et un repas excellent dans un petit restaurant et nous sommes prêtés a retourner bosser demain. Enfin.... Si j'arrive à marcher.....

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
23/02/2004 | Cotonou | 3 commentaires

Le choc du Bénin

Le choc du BéninOn parle souvent du choc de l'Inde , moi je parle du choc du Bénin et pour cause, en 2004 j'ai alors 21 ans et je n'ai jamais pris l'avion pour quitter la France, mes plus lointains périples sont l'Allemagne et l'Angleterre en voyages scolaires.20h40: Arrivée à l'aéroport de Cotonou, l'avion a 30 minutes de retard, ils annoncent 32°C à ... Lire la suite

 
24/02/2004 | Cotonou | 9 commentaires

Premier jour au dispensaire de Cotonou

Premier jour au dispensaire de CotonouPremier jour au centre, trajet en Zem qui va denenir notre moyen de transport privilégié duarnt tout notre séjour. ( au début on s'accroche, a la fin on tiens sans les mains, même en boubou et même en mangeant )Les consultations se passent à l'intérieur de l'enceinte dans la cour centrale où sont prises les constantes ( tension ... Lire la suite

 
25/02/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Deuxième jour au dispensaire

Deuxième jour au dispensaireRéveil à 06h45.... que j'ai haï Claire quand elle m'a dit d'une petite voix qui se voulait pourtant douce et agréable : " Rose... lève toi , il est 7h moins le quart..." GggrrrrOui, bon d'accord vous l'aurez compris, je suis pas trop du matin. :-)Bref, une douche froide plus tard, me voilà réveillée ... Lire la suite

 
26/02/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Troisième et quatrième au dispensaire

Troisième et quatrième au dispensaire11h30: La journée se termine, elle a commencé à 7h00.Ce fut très calme aujourd'hui au dispensaire, j'ai du prendre à peine 50 températures. Du coup, nous sommes allés aux vaccinations.C'est bien , il font tous les vaccins mais comme pour le suppo d'hier il faut payer. Certains ont une prise en charge de leur entreprise.16h00: opération baignade et ... Lire la suite

 
01/03/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Quand le soignant devient le patient

Quand le soignant devient le patientLa photo qui est attachée à cet article n'est pas de moi mais résume  très bien cet article.Le 1er mars, au retour du week end,  je n'ai pas beaucoup travaillé.

J'étais malade, bien plus que ces derniers jours, assez pour demander l'avis à un des medecins du Centre au service de consultation générale ...

Lire la suite

 
03/03/2004 | Ganvié | 0 commentaire

GANVIE, la Venise de l'Afrique

GANVIE, la Venise de l'AfriqueCe mercredi, c'est journée off pour cause de messe.Lever matinal à 7h30, petit déjeuner puis préparation du pic nick ( sandwich pain de mie jambon/beurre et vache qui rit arrosé d'Ice Tea) Aujourd'hui, nous avons décidé de visiter Ganvié.Ganvié est un village lacustre du sud du Bénin, situé sur le ... Lire la suite

 
04/03/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Maternité, premier accouchement

Maternité, premier accouchementNous voilà en maternité. Celle ci se compose en plusieurs salles.Tout d'abord, mardi, nous étions en consultation prénatale.La consultation prénatale permet de suivre la grossesse, d'évaluer et de prévenir les risques liés à l'accouchement, de surveiller la santé de la mère et du bébé ... Lire la suite

 
05/03/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Découverte de la petite chirurgie au dispensaire

Découverte de la petite chirurgie au dispensaireVendredi 5 mars 2004 Aujourd'hui, réveil à 7h, aumélie à 8h.Le débat du jour se porte sur le cas d'un maître d'école qui a violé une élève de 10ans.
Il s'agit d'un cas de pédophilie portant le débat dévie rapidement sur l'homosexualité qui ...
Lire la suite

 
06/03/2014 | Grand Popo | 0 commentaire

GRAND POPO

GRAND POPOA venir... Lire la suite

 
08/03/2014 | Ouidah | 0 commentaire

OUIDAH

OUIDAHLundi 8 mars 200410h, réveil au bruit des vagues, le dernier à Bethanie. Nous nous levons, préparons le petit déjeuner tandis qu'Edou, Gabi et Cyril arrivent déjà pour couper les arbres. Le projet d'ajourdh'ui est de décoller d'ici avant 12h pour visiter OUidah tranquillement cet après midi et rentrer tôt sur Cotonou ... Lire la suite

 
12/03/2014 | porto novo benin | 0 commentaire

PORTO NOVO, Adjara

PORTO NOVO, AdjaraLe départ est prévu à 8h30 mais n'aura finalement lieu qu'à 11h, heure africaine oblige.En fait, les bus étaient bien là mais il n'y avait pas d'essence dedans. Nous arrivons à Porto Novo vers 11h45 et prenons des zem jusqu'à Adjara à 7km de là. Une fois là bas, nous déambulons dans le marché de ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil