Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Deuxième jour au dispensaire

25/02/2004 | Cotonou | 0 commentaire |

Deuxième jour au dispensaire

Réveil à 06h45.... que j'ai haï Claire quand elle m'a dit d'une petite voix qui se voulait pourtant douce et agréable : " Rose... lève toi , il est 7h moins le quart..." Gggrrrr

Oui, bon d'accord vous l'aurez compris, je suis pas trop du matin. :-)

Bref, une douche froide plus tard, me voilà réveillée. " Encore dans le paté" comme on dit chez moi, j'ai enjambé un zemidjan à 07h20 mais il s'est trompé de destination et de dispensaire, nous sommes donc finalement arrivées à St Jean il était 8h00, nous étions en retard... raté pour la messe. Quel dommage...

Moi, malade comme un chien ( tourista oblige, acclimatation rapide au pays liée à une consommation abusive de crudités chez les soeurs) j'avais pas vraiment hâte de me mettre au travail. Mais c'est alors que les gens sont arrivés par vingtaine et là le tourbillon m'a embarqué, malade ou non, il y avait pire que moi.

J'ai donc pris des températures à tour de bras et force est de constater qu'ils étaient en effet bien plus malades que moi. Beaucoup d'enfants avaient plus de 40°C de fièvre et pour ceux qui ne pouvaient pas payer 100CFA ils ne pouvaient pas avoir de suppo!

J'ai donc poursuivi oubliant mon propre mal, cela dit la température extérieure était telle que ma blouse fut vite à tordre et que je fus vite assez déshydratée pour ne plus être dérangée par ailleurs si vous voyez ce que je veux dire.

La journée s'est donc déroulée ainsi entre températures et .... températures. Un bout de chiffon à la main imbibés de Dakin et les thermomètres passent d'aisselles en aisselles et de derrières en derrières. Tout cela est d'un tel clivage avec la France que je ne peux même pas protester contre le manque d'hygiène et je m'execute.

Les enfants sont beaux à croquer, ils portent quasiment tous des colliers de perles et autres grigris autour des hanches. Il s'agit à la fois d'un bijou et d'un support pour tenir leur lange. Tous sont bien sûrs portés dans le dos par leur mère, jusqu'à l'âge de 6 ans parfois.

Les enfants comme les adultes ont des marques sur leur visage ( cicatrices), elles définient leur appartance à une tribu. J'ai l'impression de découvrir le monde. Ce qui est sûr c'est je découvre un autre monde que le mien et que cela m'enchante, j'ouvre grand mes yeux et mes oreilles, j'hume l'air très fort, j'ouvre aussi grand mon coeur sans m'en rendre compte.

13h30: c'est l'heure du repas, au menu, brochettes et bananes plantains frits, une pomme en dessert. C'est le Mercredi des Cendres aujourd'hui donc peu de personne mangeait ou très peu ( que des fruits).

La journée a été rythmée par les messes ( 6 à 7 aujourd'hui) et l'après midi fut tranquille, très tranquille...

Claire et moi pour patienter nous sommes mises à jouer à un jeu. C'est alors qu'un jeune homme est arrivé, porté sur le dos d'un autre. Il était dénutri et visiblement déshydraté... Il était amaigri, 35kg à vue d'oeil. L'homme l'a posé par terre et un infirmier lui a pris les constantes...calmement... l'homme ne tenait pas debout.

Il a été transporté dans la salle d'hospitalisation à l'étage du dispensaire mais le tout dans le plus grand calme voir même dans la lenteur au vue de notre oeil d'européénne. En France, il est certain que tout le monde se serait agité pour sauver l'homme, aurait couru à droite et à gauche en quête de solutions pour l'aider.

Ici, pas du tout...on prend son temps. Je demande alors a une des infirmières du centre pourquoi on ne s'agite pas plus et elle m'a répondu une phrase qui me fit revivre le choc du premier jour " parce qu'ici, Petite, on ne peux que constater que cet homme va mourir..." me dit elle.

Je prendrais des nouvelles demain...

15h: fin du travail, nous décidons de rentrer à pied afin de découvrir la ville: grave erreur. Nous nous sommes pris un gros coup de chaud, en effet, à Cotonou il fait 36°C à l'ombre, à Parakou, 41°C. Nous arrivons tout de même à destination après une terrible marche. Sur le chemin, les enfants se jettaient sur nous, non pas pour quémander quelques pièces mais juste pour nous toucher, expérience assez inédite pour eux comme pour moi. :-)

Une douche plus tard, toujours froide mais cette fois très appréciée telle qu'elle, nous sommes allées à la banque de retrait. Et là, c'est le drame!! Ma carte de tite jeunette ne passe pas car Maestro ce n'est pas Mastercard, aïe aïe, aïe. J'ai du envoyer un fax pour faire faire une mise à disposition d'argent sur Cotonou. Ca prendra le temps que cela prendra.

Un petit arrêt au Leader Price, nous craquons sur une célèbre pâte à tartiner dont je préfère taire le nom mais qui a bien égayé notre dîner: salade et deux crèpes ( trop bon avec le N...)

Elaboration du programme pour le mois. Chargé mais passionnant. Ce week end, nous irons à Abomey mais déjà au programme de demain soir c'est repos à la piscine de l'hôtel du Port. (accès: 1conso) pour nous rafraichir un peu.

22h00: je suis épuisée... deux morceaux de Tiersen suffiront à m'envoyer dans les bras de Morphée, du moins je l'espère... il fait toujours 33°C...

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
23/02/2004 | Cotonou | 3 commentaires

Le choc du Bénin

Le choc du BéninOn parle souvent du choc de l'Inde , moi je parle du choc du Bénin et pour cause, en 2004 j'ai alors 21 ans et je n'ai jamais pris l'avion pour quitter la France, mes plus lointains périples sont l'Allemagne et l'Angleterre en voyages scolaires.20h40: Arrivée à l'aéroport de Cotonou, l'avion a 30 minutes de retard, ils annoncent 32°C à ... Lire la suite

 
24/02/2004 | Cotonou | 9 commentaires

Premier jour au dispensaire de Cotonou

Premier jour au dispensaire de CotonouPremier jour au centre, trajet en Zem qui va denenir notre moyen de transport privilégié duarnt tout notre séjour. ( au début on s'accroche, a la fin on tiens sans les mains, même en boubou et même en mangeant )Les consultations se passent à l'intérieur de l'enceinte dans la cour centrale où sont prises les constantes ( tension ... Lire la suite

 
26/02/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Troisième et quatrième au dispensaire

Troisième et quatrième au dispensaire11h30: La journée se termine, elle a commencé à 7h00.Ce fut très calme aujourd'hui au dispensaire, j'ai du prendre à peine 50 températures. Du coup, nous sommes allés aux vaccinations.C'est bien , il font tous les vaccins mais comme pour le suppo d'hier il faut payer. Certains ont une prise en charge de leur entreprise.16h00: opération baignade et ... Lire la suite

 
28/02/2004 | Abomey | 0 commentaire

ABOMEY

ABOMEY08h45: Deux têtes de déterrées se pointent au petit déjeuner.... J'ai même du mal à manger!
Je sens que ce voyage sera le meilleur régime de ma vie!! ( cela s'avèrera exact avec moins 7kilos au retour si je me souviens bien ....)

Une douche bien fraîche plus tard, Edou, le gardien de nuit, nous ...


Lire la suite

 
01/03/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Quand le soignant devient le patient

Quand le soignant devient le patientLa photo qui est attachée à cet article n'est pas de moi mais résume  très bien cet article.Le 1er mars, au retour du week end,  je n'ai pas beaucoup travaillé.

J'étais malade, bien plus que ces derniers jours, assez pour demander l'avis à un des medecins du Centre au service de consultation générale ...

Lire la suite

 
03/03/2004 | Ganvié | 0 commentaire

GANVIE, la Venise de l'Afrique

GANVIE, la Venise de l'AfriqueCe mercredi, c'est journée off pour cause de messe.Lever matinal à 7h30, petit déjeuner puis préparation du pic nick ( sandwich pain de mie jambon/beurre et vache qui rit arrosé d'Ice Tea) Aujourd'hui, nous avons décidé de visiter Ganvié.Ganvié est un village lacustre du sud du Bénin, situé sur le ... Lire la suite

 
04/03/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Maternité, premier accouchement

Maternité, premier accouchementNous voilà en maternité. Celle ci se compose en plusieurs salles.Tout d'abord, mardi, nous étions en consultation prénatale.La consultation prénatale permet de suivre la grossesse, d'évaluer et de prévenir les risques liés à l'accouchement, de surveiller la santé de la mère et du bébé ... Lire la suite

 
05/03/2004 | Cotonou | 0 commentaire

Découverte de la petite chirurgie au dispensaire

Découverte de la petite chirurgie au dispensaireVendredi 5 mars 2004 Aujourd'hui, réveil à 7h, aumélie à 8h.Le débat du jour se porte sur le cas d'un maître d'école qui a violé une élève de 10ans.
Il s'agit d'un cas de pédophilie portant le débat dévie rapidement sur l'homosexualité qui ...
Lire la suite

 
06/03/2014 | Grand Popo | 0 commentaire

GRAND POPO

GRAND POPOA venir... Lire la suite

 
08/03/2014 | Ouidah | 0 commentaire

OUIDAH

OUIDAHLundi 8 mars 200410h, réveil au bruit des vagues, le dernier à Bethanie. Nous nous levons, préparons le petit déjeuner tandis qu'Edou, Gabi et Cyril arrivent déjà pour couper les arbres. Le projet d'ajourdh'ui est de décoller d'ici avant 12h pour visiter OUidah tranquillement cet après midi et rentrer tôt sur Cotonou ... Lire la suite

 
12/03/2014 | porto novo benin | 0 commentaire

PORTO NOVO, Adjara

PORTO NOVO, AdjaraLe départ est prévu à 8h30 mais n'aura finalement lieu qu'à 11h, heure africaine oblige.En fait, les bus étaient bien là mais il n'y avait pas d'essence dedans. Nous arrivons à Porto Novo vers 11h45 et prenons des zem jusqu'à Adjara à 7km de là. Une fois là bas, nous déambulons dans le marché de ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil