Pas encore inscrit ? | Passe oublié

MUNDUK

16/04/2015 | munduk | 0 commentaire |

MUNDUK

Ballade dans les rizières, région de Munduk

JOUR 11: 16 avril MENGWI, BEDUGUL

Nous avons négocier le trajet vers Munduk avec le même driver que celui qui nous avait conduit au parc aux oiseaux. Il est sympathique, parle très bien anglais et en plus il nous fait de meilleurs prix que tous les autres ( ce n'est pas grand chose mais il a accepté le trip à 380000 quand tous les autres nous demandait entre 400 et 700000)

En plus il connaît Bibou et elle semble l'apprécier ( elle aime tout le monde et passe de bras en bras sans difficultés depuis notre arrivée cela dit)

Nous partons a 10h30 ce qui permet à la miss de faire sa sieste du matin et de Pfizer de la visite, nous avons prévu de la faire déjeuner avant de reprendre la route pour BEDUGUL.
Tout se passe comme prévu, mademoiselle fait sa sieste, le driver est a l'heure, le soleil est de la partie!


Premier stop: MENGWI

Égal à lui même, ce site est comme dans mon souvenir, incontournable. Le temple se visite en faisant le tour. Les allées ont été aménagées et quelques pentes réalisées pour permettre l'accès aux personnes à mobilité réduites ( et aux poussettes par la même occasion!)

Dans mon souvenir, nous pouvions nous aventurer plus en profondeur dans la végétation luxuriante, ce n'est plus vraiment le cas, tout a été aménagé. Peut être je confond avec un autre site cela dit.


Second stop: BEDUGUL : BRATAN Lake et Pura Ulun Danu Bratan (30000/pers)

A notre arrivée au Lac Bratan la pluie se met à tomber. Elle qui avait toujours fesser à nos sorties de voiture et reprendre lorsqu'on la reprend, semble aujourd'hui ne pas vouloir nous donner cette chance. Je plaisante avec le chauffeur qui nous trouvait jusqu'à présent t'es chanceux et qui me dit que par miracle cela peut cesser dans cinq minutes. "Évidemment je lui répond, j'ai juste un coup de fil à passer, je connais du monde, la pluie va cesser!"

On rigole on rigole mais arrives au lac bratan on enfile nos kaway et on se abrite sous un parapluie (10 000 Rp la location) comme tout le monde!

Nous visitons le site un peu rapidement mais sur le retour la pluie cesse ( ca ne dure jamais vraiment longtemps) et j'aperçois même un carré de ciel bleu qui laisse percer un rayon de soleil aventureux dans cette masse de ciel gris noir.

Je retourne donc à l'assaut du temple dans l'espoir d'attraper au vol un cliché quand ce rayon de soleil touchera le temple. Victoire! Je suis sous la pluie mais sur la photo c'est comme si de rien n'était, d'ailleurs on voit même l'ombre des Meru ( sanctuaire hindou a toit de chaume) sur l'eau comme quoi il y avait bien du soleil !!!

Ce temple est dédié à la déesse des eaux et est érigé sur des petits îlots au milieu du lac avec en arrière plan les montagnes dans la brume.pour cause de climat et de une Bibou grognon nous nous passerons de la ballade en pédalo ou en barque sur le lac, cela doit sympa à faire quand il n'y a pas trop de monde blague à part.

Troisième stop: vue sur les deux lacs Danau Buyan et Danau Tamblingan

Notre chauffeur s'arrête sur un point de vue avec panorama sur les deux lacs. Le site est connu, comme partout ailleurs notre chauffeur doit s'acquitter d'un droit de stationner. Même en épiant je n'arrive pas à distinguer la somme qu'il doit laisser à chaque fois. Bibou s'était endormie en quittant Bratan et faisait une sieste paisible contre moi. Je me décide tout de même à sortir avec elle car elle tolère bien qu'on bouge quand elle dort. Finalement, la personne qui autorise ou non les voitures à se garer mettra deux coups de sifflet retentissants dans son oreille qui viendront à bout de son sommeil de plomb :-(. Je suis dépitée, j'aurais sans doute dû me contenter des photos de Jean Yves et rester dans la voiture, mère indigne que je suis. Cela dit, la vue était somptueuse et le soleil étant revenu on apercevait un arc en ciel au dessus du premier lac donc pas de regret, elle dormira mieux cette nuit la pauvre choupette.

Nous arrivons peu de temps après à Munduk et plus précisément à Gesing, petit village à l'écart.


Prestation hôtelière: Lesong Hotel and Restaurant

Nous avons choisi le Lesong Hotel and Restaurant selon avis de Tripadvisor pour tout vous dire j'utilise de plus en plus ce site en plus de mes forums de trippers fétiches.

Prix 540000rp sans clim et sans piscine, ce qui me paraît cher mais si c'est le prix pour se sentir comme dans une famille balinaise alors je m'en fiche de la piscine ( il y a mieux à faire ici) et de la clim ( le climat est beaucoup plus frais en altitude)

L'accueil est en effet fantastique, ils sont tous très prévenant avec Eryn qui a toujours le nez qui coule. Le propriétaire part aussitôt me chercher des huiles à lui appliquer dans le dos et le pied ( type vicks vaporub).

La chambre et on ne peut plus près des rizières il Y a deux grandes baies vitrées qui donnent l'impression de dormir dans le champ de riz carrément.

Bien que la pluie soit de la partie en fin de journee le coucher de soleil n'en a pas été moins somptueux. Il faut aimer la nature car le coin est tout de même assez perdu et prévoir de l'anti moustique bien que toutes chambres soient équipées de solides moustiquaires.

Pour le diner, l'hôtel nous propose de goûter a un set balinais pour 130 000 idr par personne ( entrée- 4 plats différents- dessert-boissons). C'est plus que notre budget habituel mais ce midi nous avons été très économes en prenant un mie goreng dans un warung près de Mengwi (45000 avec les boissons pour deux) donc on décide de s'offrir cela.

La soirée est difficile Eryn est semble t il fatiguée, je la trouve chaude et pour cause elle a 38,7. Elle refuse de manger sa purée que je lui ai préparé en faisant a manger avec les cuisinières pour le repas du soir. ( ils proposent de se joindre à eux pour cuisiner et j'ai pu preparer l'un des plats: des croquettes de pomme de terre )

Elle accepte finalement son yaourt puis j'ai eu la très mauvaise idée de lui reproposer ma purée ( faite avec amour quand même ) et la catastrophe : elle a tout vomi en jet... Je vous passe les détails mais le propriétaire toujours aussi gentil et prévenant s'inquiétait beaucoup plus pour ma fille que pour son sol qu'il a nettoyé sans faire de problème et sans accepter mon aide. ( je risquais de glisser comprenez vous....)

Un doliprane et au lit, je m'attend a ce que la puce ai faim dans la nuit mais là encore pas de problème, Witama me prépare un Thermos d'eau chaude pour pouvoir pallier à toute éventualité et préparer bubur ou biberon durant la nuit.

C'est l'accueil balinais comme on l'aime, l'ambiance est familiale, d'ailleurs le jeune parle de son manager mais cela aurait pu tout aussi bien être son père et sa mère et sa sœur en cuisine que cela ne nous aurait pas surpris.

Nous nous endormons au son de l'eau qui coule de terrasses en terrasses dans les rizières voisine, au croassement des grenouilles et aux ronflements de Bibou qui a toujours le nez pris semble t il.

JOUR 14 : 17 avril. MUNDUK et environs.

Ce matin, nous partons tongs aux pieds pour une petite promenade matinale dans les rizières.

Nous suivons la route principale selon les conseils de Witama notre hôte qui craint que le chemin qu'il conseille habituellement soit trop glissant après la pluie d'hier. Nous trouvons ensuite  un petit chemin sur notre gauche qui nous emmène en plein milieu des rizières. Le coin est sublime les champs sont tantôt verts car jeunes tantôt jaunes car les brins de riz sont sortis. Il n'y a pas de saisons pour la culture du riz, c'est l'avantage, on peut voir toute sorte de terrasses à tous les stades de maturation.

La miss s'endort dans le porte bébé dès le début du trek, nous avons donc pu nous enfoncer un peu dans les rizières, le coin est magbifique. C'est reposant et surotut présevré du béton et du monde. Pas de touristes, pas de sollicitations pour nous vendre je ne sais quelle breloque, le pied en somme!

Je pense que l'idéal est de se balader en scoopter autour de cette région, pour notre part, l'angoisse de la faim hargneuse de notre fille nous fait rebrousser chemin avant que l'heure de midi ne sonne ( c'est notre épée de Damocles a nous ptdrrrrr)
Bibou se réveille sur le chemin du retour, elle est d'excellente humeur et nous aussi.

L'après midi est consacrée au repos et  à la détente. Nous déjeunons , discutons sur Skype avec mes parents soucieux d'avoir de nos nouvelles régulièrement ( ou des nouvelles de la petite....) puis j'écris tranquillement mon blog sur les canapés de la terrasse du restaurant avec vue sur les rizières. Ce coin invite au repos et je comprend pourquoi certains décident d'y prolonger leur séjour.

Nous demandons à notre hôte de faire venir une masseuse et en l'attendant je fais la sieste avec ma fille qui nous épuise un peu pour tout vous dire.


La masseuse est géniale, on la paie plus chère qu à Ubud (100 000rp vs 60 a 80000 là bas) mais la qualité y est. Ce qui nous frustre c' est de la voir remettre une ENOOOORME partie de la somme à notre hôtelier à la fin. Je sais " c'est le jeu ma pauvre Lucette" me direz vous mais cela ne me plait pas tout de même.

Après ma sieste je m'installe tranquillement pour surfer sur le net en quête de renseignements sur nos futures destinations , Jean Yves se fait masser à son tour et Bibou est aux bons soins de la famille qui se bat pour s'occuper d'elle limite. Je ne me fais pas prier : une pause est parfois la bienvenue malgré tout l'amour que je lui porte. Je parle de famille car bien qu'ils s'agisse d'un patron et de ses employés nous avons l'impression d'être reçus dans une famille balinaise....

Nous négocions notre trajet du lendemain non sans mal, les tarifs de l'hôtel sont soit disant négociés comme les meilleurs mais nous avons obtenus par nous même de bien meilleurs tarifs que les leurs. Ils nous deamndent 600000rp pour aller a SIDEMEN; j'ai finalement obtenu 450000 rp mais çà m' a pris enormément de temps et de force de négociation.

Diner a l'hôtel comme d'habitude, la nourriture est bonne, comme d'habitude.

En résumé nous avons adoré cette destination, c'est la première ou nous avons vraiment la sensation de nous reposer. L'accueil est géniallissime mais le prix de cet hôtel est bien au dessus des prestations qu'il offre et il prend une large commission sur tout ce que vous réservez par son biais...

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
04/04/2015 | | 0 commentaire

Le matériel emmené

Le matériel emmenéAlors, pour ceux à qui notre expérience pourrait servir, voici ce que nous avons décidé de prendre ou non et si cela s'est avéré utile.

- un sac à dos pour Bibou 60l: evidemment utile et trop petit mais on a tout casé!


- un sac à dos pour nous deux 60l: lessive sur place donc un tube de lessive ...




Lire la suite

 
05/04/2015 | | 1 commentaire

SANUR

SANURNous avons choisi Sanur comme point de chute car cette ville est réputée calme et familiale. Je voulais éviter la frénétique Kuta et a peu près tout le sud à vrai dire.

Nous n'avons pas été déçus et avons adorer flâner au bord de la mer et Sanur est à moins d'une heure de la presqu'île de ...

Lire la suite

 
09/04/2015 | Nusa Lembongan | 0 commentaire

NUSA LEMBOGAN

NUSA LEMBOGANJOUR 4 : 9 avril
Nous laissons nos valises et la poussette au Mentari Hotel à Sanur et prenons deux petits sacs pour passer deux jours et une nuit sur Nusa LEMBOGAN. J'ai adoré cette ile et ses couchers de soleil il y a sept ans je veux absolument y retourner.
Au lieu du public boat pris lors de mon premier séjour à ...

Lire la suite

 
10/04/2015 | | 0 commentaire

UBUD

UBUDJOUR 6: 10 avril

Il est 19h quand nous arrivons sur Ubud et tout se déroule sans encombres car le chauffeur de la compagnie Glory Express avec qui nous avons fait la traversée nous prend en amitié ( ou en pitié) et ne nous dépose pas a UbUd central comme prévu mais devant notre Hotel.
Faut dire que Bibou fait du charme a ...


Lire la suite

 
18/04/2015 | | 0 commentaire

SIDEMEN

SIDEMENDépart matinal à 9h pour SIDEMEN avec le chauffeur négocié durement via notre hôtel.

La banquette arrière est haute et ne me permet pas de bien voir la route qui ne cesse de tourner dans tous les sens. J'ai vite tres mal au coeur alors quand le chauffeur nous propose un stop entre les deux lacs on s'empresse d'accepter même si on ...

Lire la suite

 
20/04/2015 | | 0 commentaire

AMED

AMEDNous arrivons a Amed sous un orage très violent.La pluie s'abat sur nous et remplit peu a peu les routes qui ressemblent a une rivière, nous avons d'ailleurs beaucoup de peine a repérer les panneaux de l'hôtel.A notre arrêt, de grosses branches s'écroulent sur le toit de la voiture, je ne suis pas rassurée pour sortir avec la petite ... Lire la suite

 
22/04/2015 | | 3 commentaires

LEGIAN

LEGIANBibou est malade et l'orage gronde, la météo ne semble pas clémente pour nos derniers jours, nous abandonnons donc le projet Gili et nous réfugions a proximité d'une grande ville au cas où Bibou doive aller à l'hôpital. Je déteste Kuta mais voilà.... les vacances en famille c'est aussi ce genre d'aléa ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (2 amis)
© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil